HYBRIDATION DE L’ESPACE BUREAU

le 31 janvier 2019

La nouvelle donne
L’arrivée des générations millénials & Z, le développement de la mobilité et de l’hyper connectivité redéfinissent la manière de travailler au bureau et ensemble. Des espaces multiples et singuliers font leur apparition : fini le grand plateau homogène, bonjour les espaces flexibles. L’openspace évolue, se concentre moins sur la hiérarchie et se structure en fonction des activités : travailler ensemble, s’isoler pour se concentrer, mais aussi se détendre, partager autrement. Il sont modulables et connectés, fonctionnels et design, et ce, de manière particulièrement créative.

Plus précisément deux lieux clés sont en pleine mutation :
Poste de travail : à l’origine très personnel, il évolue, vers un espace agile.
Le développement de l’usage des ordinateurs portables, les missions en équipe qui demandent des rapprochements amènent les employés à être plus mobiles et les bureaux moins personnels. Certaines zones peuvent être dédiés à des espaces de travail non attribués où l’on se répartit en fonction des missions. Les rangements sont aussi peu à peu détachés du bureau et peuvent devenir des séparateurs. La connectivité doit être simple et omniprésente.
Salles de réunion : dites désormais : espaces d’innovations.

Effet générationnel, la créativité est au coeur des meetings. Tout est fait pour que l’on se sente en confiance presque comme chez soi pour libérer les idées, décomplexer les prises de paroles… et augmenter les performances. On parlera alors d’espaces de collaboration plus que de salle de réunion. Salle de conférence, war room, espaces de réunion informelle en sont des variantes. Fini la grande table conventionnelle, les mobiliers de réunion évoluent vers des solutions inspirées voire copiées des espaces personnels : canapés, fauteuils confortables, tables basses ou à l’inverse hautes, poufs – le resimercial.

et deux nouveaux espaces font leur apparition :
Espaces de confidentialité : pour répondre au besoin de se concentrer ou d’avoir des échanges plus confidentiels sans monopoliser une grande salle de réunion, des nouveaux espaces, plus ou moins ouverts se créent grâce au mobilier. Ils sont à la fois fonctionnels et design. Ils seront alcôves et phone box pour les plus intimistes, ou les panneaux acoustiques et assises avec hauts dossiers, pour les plus modulables.
Dans la prolongation des salles de réunion, on stimule les échanges informels entre les employés, ou leur relaxation en aménageant des espaces de vie attractifs et confortables. La cuisine, salle de repos ou de jeux, sont inspirés des 3ème lieux, et ont un design chaleureux, convivial et cosy «comme à la maison». Ces zones permettent de prendre du recul, sortir du stress et de l’anxiété et de rencontrer ses collègues en dehors du contexte de projet. Là aussi, on trouve des alternatives au mobilier de bureau avec les canapés, poufs ou fauteuils…

Ces espaces définissent ce que l’on nomme FlexOffice : un lieu agile, de mobilité et de dynamique créative et productive. Les outils et mobiliers mis à disposition offrent aux employés la possibilité de s’impliquer dans l’organisation de l’espace, et offrent une réponse adaptée à chaque typologie de projet et aux habitudes de travail de chacun.

L’aménagement, clé de productivité et de séduction
Ces agencements, en intégrant la notion de confort et de bien-être, s’établissent en véritables stimulateurs de performance et de créativité.Ils donnent aux entreprises l’aspect séduisant de lieux de vies contemporains, presque assimilés à des cités expérimentales / laboratoires de créativité. In fine le design de ces nouveaux workspace devient un argument fort d’attractivité pour les employés ET une signature identitaire et communicante pour l’entreprise quelle que soit sa taille.

2019-04-05T12:49:17+00:00