Constance Guisset : le design animé.

le 6 novembre 2018

Delta, la forme du rêve du silence
Cette designer, qui choisit les verbes « jouer » car il mêle à la fois le sérieux et la fantaisie et « respirer » pour se définir (madparis.fr) nous présentait lors du salon Work space 2018 sa nouveauté signée chez Zilenzio : Delta.
Cette fois, c’est pour un meilleur environnement sonore qu’elle agit, et ce serait alors adoucir, calmer, ou alléger qui pourraient définir ce système d’absorption acoustique aérien aux formes douces des pétales, de gouttes de pluie, ou de cerf-volants.
Triangle revisité pour amplitude sonore estompée, la suspension Delta a des formes simples, rondes et familières, et suspendue à quelques fils elle apportent la quiétude et le mieux communiquer ensemble.
Aussi souple dans ses formes que dans ses usages, il n’y a que l’embarras du choix des tailles et des tissus pour vos espaces. (voir DELTA)

Designer polymorphe
Figure du design polyvalent et émotionnel, Constance Guisset, née en 1976 a déjà eu un parcours aussi riche que ses productions.
Elle débute sa formation par l’ESSEC et Science Po, avant de se tourner vers la création au Ateliers, dont elle est diplômée en 2007. Très vite, elle reçoit nombre de distinctions et crée son studio 2 ans plus tard.

La suspension Vertigo, éditée par Petite Friture en 2010 est l’un des premiers projets de son studio et constitue une œuvre emblématique de son travail : un de ces “objets légers, animés, accueillants et ergonomiques” comme l’artiste aime a les qualifier.
Suivent des collaborations avec divers éditeurs au gré des créations. Mobilier, luminaires, accessoires et bijoux, objets, design industriel : domaines hétéroclites et objets émouvants.
Elle s’aventure sur de multiples terrains de jeux et façonne des objets aux formes vivantes, légères, asymétriques, enveloppantes, libres ou fluides, évoquant le travail à la main, la sensualité ou des nuages filants. ( voir Cape, Francis Time and Tide ou encore Canova… )

Si sa spécialité est le design, elle ne s’y limite pas, abordant aussi des projets de design intérieur (Suite Novotel, filiale du groupe Accor), de scénographies de spectacle (Angelin Preljocaj, Laurent Garnier ou Wang Ramirez), d’expositions (Musée des Arts décoratifs ou Musée du Quai Branly) ou alors travaille l’illustration et l’écriture (Brouillards, Albin Michel Jeunesse).

Reconnaissance de sa démarche artistique complète, de nombreuses expositions lui sont consacrées. Entre autres, l’exposition au Musée des Arts Décoratifs de novembre 2017 à Mars 2018 témoignait de la richesse de son approche et de ses inspirations. D’un coté, une parfaite maîtrise du dialogue et de la communication entre l’ancien et le nouveau, de l’autre la dynamique de la création annoncée par le titre de l’exposition : Actio ! et par le cheminement autour de verbes d’actions comme ravir, habiter, respirer, tourner, s’envoler, figer…
On comprend alors une démarche riche et animée, où la forme et l’usage dialoguent, nourris de l’expérience et du mouvement :
pas d’étiquette mais du sensible et du vivant.

2018-11-06T15:22:32+00:00